Programme

I / L’entretien – questions pratiques –

1 – Comment mène-t-on un entretien selon sa visée : thérapeutique, psychanalytique ?

2 – L’accueil de la personne- Poser des questions ou non – questions fermées/questions ouvertes : différences- effets.

 3 – Le cadre : qu’entend-on par ce terme : sont-ce les murs qui en forment la limite ? Est-ce le signifiant : bureau du médecin, bureau du psychologue, de l’infirmier qui pose le cadre ?

4 – Comment le cadre participe de la résistance: chez le thérapeute, chez le consultant. Les murs sacralisent la parole quand ils sont investis par les professionnels. Quels effets sur le consultant ?
Des consultants qui préfèrent les espaces entre-deux, lieux où peuvent se dire des choses sans qu’elles soient investies par trop d’affects : entre deux portes, sur le pas de porte, dans le couloir.

5 –  L’anamnèse : intérêt de l’anamnèse. Systématique ou non ? Quelle boussole peut servir pour décider de questionner plus avant un consultant sur sa vie, ses symptômes, ses troubles ? Repérer comment un vécu peut ou non faire histoire pour un consultant.

6 – La pratique du silence :

Le silence dans l’entretien : celui du patient- celui du thérapeute/analyste.
La pratique du silence : quand elle devient un dogme !
Faire silence quant à la demande n’est pas se taire !
Le silence : dans quelle situation ? Quand, pourquoi et pour qui ?
L’effet du silence selon la situation, la structure de la personne etc.

7 – La position du thérapeute/analyste :
Rester dans la position du sujet supposé savoir.
Adopter la position de maître : consciemment/inconsciemment. Quand le consultant nous assigne à cette place.

8 – Le transfert – le contre-transfert :
Ce que peut susciter une demande d’écoute chez le thérapeute/analyste est essentiel dans l’accompagnement qu’il propose. Que faire de l’angoisse, l’ennui, l’agacement, ou l*atermoiement qu’il ressent parfois en situation d’entretien ? A-t-il à s’en servir ? A ne pas en faire cas ? A les traiter ? Différentes manières de composer avec ces dimensions sont possibles, elles impliquent de la part du thérapeute/analyste un positionnement ouvert et éclairé.

II / En quête de Sens ou de jouissance ?


1 – Chercher du sens : intérêt et risque – dérive imaginaire – Le sens  s’inscrit dans la logique phallique qui s’initie du zéro. C’est une logique comptable, mesurable, nommable. Elle inclut chronicité et rétroactivité

2 – Débusquer la jouissance
– Elle s’inscrit dans la logique du pas-tout  (pas-tout phallique). C’est celle de l’inconscient : hors temps, intemporelle, hors limite, infinie, logique du non mesurable et de l’innombrable, logique de l’innommable.
Quelle est la logique de la jouissance de chacun au-delà du sens ?
Ces notions de logique et de jouissance seront développées et explicitées avec des exemples cliniques pour en montrer l’efficace au décours d’un entretien.

III / intérêt du diagnostic et limite.

1 – Le diagnostic : stigmatisation ou repérage ?

 2 – A quoi se réfère-t-il :
Une normalité qui définirait une anormalité?
Une structure psychique ?

 3 – Un savoir et un non savoir y faire avec la jouissance : question du symptome/sinthome.

Fonctionnement du séminaire :

Chaque séance est divisée en deux parties :
– En première partie nous ferons l’épistémologie des psychothérapies et des psychanalyses en nous référant pour cela sur la classification du dictionnaire de l’Académie de Médecine (1). Nous nous attacherons à étudier l’œuvre des auteurs principaux. Nous contextualiserons leur propos et essaierons de montrer quelle était la visée de leur pratique et de leur théorie, quelles avancées celles-ci représentaient dans l’approche de la personne et nous tenterons aussi de cerner leur limite.

– Dans un deuxième temps, le temps clinique, nous nous attacherons à suivre notre programme. Les vignettes cliniques éclaireront à chaque fois les points théoriques que nous avanceront.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.